Vue de dessous de gratte-ciel modernes dans le quartier d'affaires

Quels sont les métiers de demain ?

Les métiers de demain : déjà une réalité !

Aujourd’hui, plus que jamais, le développement des nouvelles technologies entraîne un changement majeur dans l’évolution de notre société actuelle. Difficile d’imaginer les métiers de demain, en sachant que deux tiers des enfants scolarisés à l’école maternelle et/ou primaire exerceront un métier qui n’existe pas encore… Il est vrai qu’il y a 10 ans, qui aurait pu se douter qu’un métier comme designer UX ou Social Media Manager, verrait le jour et soit si important pour les entreprises. (Source : TestUnMétier)

En 2030, des domaines comme l’intelligence artificielle, la robotique ou encore la data auront un rôle fondamental dans la création des métiers de demain. Ils transforment peu à peu ceux que nous connaissons maintenant, mais en créeront aussi de nouveaux, encore inconnus pour l’heure.

Définition des métiers de demain

Concrètement, les métiers de demain sont tout simplement l’ensemble des évolutions des emplois d’aujourd’hui combiné à ceux nouvellement créés et qui demandent d’être plus qualifiés. Mais ce n’est qu’une partie de ce que sont réellement les métiers de demain. En fait, cela comprend également tous ceux qui ont un fort potentiel de recrutement dans l’avenir. Par exemple, on peut parler des métiers dits « en tension », c’est-à-dire dans lequel l’offre est plus importante que la demande. Pour le moment, on parle notamment des services à la personne, principalement à cause du vieillissement de la population française, qui compte désormais 26,2 % de personnes ayant plus de 60 ans. (Source : Statista)

L’obligation de répondre aux évolutions

Pour rejoindre un des points dont nous avons déjà parlé précédemment, une grande majorité des métiers de demain n’existent toujours pas. L’effet boule de neige devrait s’intensifier dans les années à venir, car les transformations que nous vivons aujourd’hui seront bien plus importantes demain. Les changements de génération déploient également de nouvelles perspectives, notamment à travers de nouveaux enjeux technologiques.

Ainsi, avec l’augmentation des outils informatiques, il est assez facile de comprendre que la plupart des métiers connaîtront une transformation numérique, très prochainement. C’est déjà le cas dans plusieurs filières, comme les métiers industriels, qui nécessitent des compétences techniques, d’une part, et des compétences technologiques plus avancées, d’autre part.

Par ailleurs, l’aspect écologique est très clairement pris en compte et crée donc de nouvelles professions, même si pour l’instant, le changement est plutôt axé sur les métiers existants. Prenons l’exemple des métiers du bâtiment qui devront sans cesse s’adapter au monde, pour proposer des constructions durables et écologiques ayant un impact positif sur l’environnement. Notez que ce phénomène vient à peine de démarrer, mais l’ampleur du mouvement devrait s’accentuer.

La data : un secteur en pleine expansion

Impossible de ne pas prêter attention au développement de la data et de l’intelligence artificielle. Il s’agit là d’un secteur connaissant un fort taux de croissance et ça n’est pas prêt de s’arrêter, bien au contraire. Face à une course économique effrénée, bon nombre d’entreprises souhaitent mettre en place un véritable plan d’action pour contrer la concurrence. Souvent, la transformation numérique est au cœur des principaux projets des grandes entreprises et elles tentent d’utiliser à bon escient les données qu’elles possèdent. Ce sont alors de nouveaux modèles économiques qui se créent, amenant ainsi avec eux, leurs lots de nouveaux métiers.

Deux professionnels recherchant sur des graphiques
Les données valent aujourd’hui de l’or, c’est un des secteur qui recrute le plus et continuera de recruter dans le futur.

4 exemples de métiers liés à la data

  • Data miner : ce spécialiste collecte et recherche des données susceptibles d’être exploitées par l’entreprise. Ainsi, selon la stratégie adoptée, celle-ci pourra mettre en place de nouveaux produits ou de nouvelles campagnes marketing (à partir des informations de clients, par exemple). Il s’agit principalement d’un travail de tri et de qualification des données pour aider le data scientist.
  • Data scientist : à partir de connaissances mathématiques, statistiques et informatiques, le data scientist analyse et traite des millions de données avec un meilleur niveau d’expertise que le data miner. En effet, celui-ci va permettre à l’entreprise de répondre à des besoins et des enjeux stratégiques et fonctionnels. Il va réussir à optimiser des produits/services existants, et même en créer de nouveaux.
  • Expert en cybersécurité : très en vogue, ce métier vise à défendre une entreprise contre les attaques de cybercriminelles. Protection contre les virus ou les hackers, mais aussi la détection de faille dans le réseau informatique. Les postes à pourvoir dans ce métier sont nombreux, car il nécessite à la fois des techniciens supports, des spécialistes de l’intrusion ou encore des auditeurs.
  • Développeur web : ce professionnel s’occupe tout simplement de coder l’ensemble d’un site internet ou d’une application web. Très demandé, il n’en reste pas moins accessible à tous. Il touche à toutes les fonctionnalités techniques et propose des solutions sur-mesure à ses clients.

L’intelligence artificielle : l’avenir de la société

Vous en avez forcément déjà entendu parler, l’intelligence artificielle se démocratise et prend une ampleur de plus en plus importante dans notre quotidien. Très souvent, elle fait la une des journaux télévisés grâce aux dernières innovations, toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Prenons l’exemple des voitures autonomes à l’instar du fabricant Tesla, propulsé par Elon Musk, ou encore les assistances vocales de Google et Amazon. Le monde évolue et il faut réussir à suivre, coûte que coûte, cette progression fulgurante.

À noter que l’intelligence artificielle ne se limite pas simplement aux dimensions entrepreneuriales, mais s’étend également dans des domaines comme la médecine où elle permet de faciliter le diagnostic d’un patient ou d’effectuer des examens d’imagerie médicale plus précis.

Quels sont les métiers de demain liés à l’I.A ?

Ce qui est d’autant plus étonnant, c’est que les métiers d’avenir sont déjà en train de recruter, notamment pour développer des chatbots ou améliorer les assistants vocaux, avec cet exemple de 2 métiers :

  • Expert en machine learning : ce qu’il faut comprendre, c’est qu’aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont besoin de concepteur d’algorithmes permettant d’enrichir, en temps réel, l’apprentissage des machines dotées d’une I.A. Ainsi, celles-ci peuvent apprendre automatiquement ou par le biais d’implantations de fonctionnalités supplémentaires comme la reconnaissance de formes basiques ou avancées, faire des analyses sémantiques ou proposer des traductions automatiques.
  • Expert en chatbot : en développant le concept de chatbot et pour pouvoir offrir une excellente expérience utilisateur aux clients d’une entreprise, le concepteur entraîne et améliore sans cesse la capacité de l’intelligence artificielle à répondre parfaitement à l’utilisateur, principalement pour les réseaux sociaux et sites internet.

La robotique & les objets connectés : un quotidien 2.0

Un de vos proches ou peut-être même vous possédez un objet connecté. Au quotidien, ils sont partout. Du simple bracelet connecté jusqu’aux robots industriels nouvelle génération, ces objets intelligents ont une grande place dans notre société. Évidemment, la demande de main-d’œuvre pour concevoir, piloter et programmer ce type d’objets/robots connaît une forte croissance et continuera de croître dans les prochaines années. Que ce soient de petits objets disponibles à la maison, en voiture ou sur vous-même ou qu’ils soient plus imposants comme la robotique industrielle, rares sont les secteurs qui ne sont pas concernés : automobile, aéronautique, agroalimentaire, pharmaceutique, médicale, défense…

Pour contextualiser, peut-être avez-vous déjà constaté le succès des vidéos de l’entreprise Boston Dynamics, diffusant les images de tests en laboratoire, grandeur nature, de robots intelligents. Leurs capacités à ouvrir une porte sans aucune aide ou se déplacer en sautant d’obstacle en obstacle sont très impressionnantes… Les applications sont si nombreuses qu’on ne pourrait pas toutes les recenser !

Ingénieur contrôle et automatise les bras de la machine dans une usine industrielle intelligente sur le logiciel du système de surveillance en temps réel.
La robotique est un secteur qui ne fait que grandir avec les années

Un marché de l’emploi qui se porte bien

Pour ceux que cela intéresse, voilà une sélection de métiers, propres à la robotique, qui se développent fortement depuis quelques années :

  • Concepteur en robotique : Assez généraliste, le concepteur est capable de créer de A à Z un robot intelligent. De la simple production jusqu’à la programmation, tout y passe. Son travail est très complet et demande des compétences polyvalentes comme la mécanique, l’électronique ou encore l’informatique embarquée.
  • Mécatronicien : pour faire suite au concepteur en robotique, le mécatronicien conçoit des systèmes embarqués à la fois compacts et intelligents. L’innovation est entre ses mains.
  • Opérateur de commande numérique : Une fois installés dans une chaîne de production, les robots industriels ont besoin d’être paramétrés en fonction de la production en cours. Une programmation du bras articulé est donc nécessaire pour l’adapter au travail requis, par exemple. Dans le même principe, un technicien de maintenance, lui, s’occupe de maintenir le bon fonctionnement des robots grâce à un suivi et un entretien régulier.

Aussi, retrouvez deux métiers types liés aux objets connectés :

  • Pilote de drone : même s’il peut prêter à la rigolade, ce métier est tout à fait sérieux. Le pilote de drone civil doit savoir contrôler et manier l’engin en toutes circonstances. De plus, les règles de sécurité ainsi que les textes réglementaires n’ont aucun secret pour lui… Ses compétences sont recherchées dans de nombreux secteurs tels que le bâtiment, la sécurité industrielle, les médias ou encore l’agriculture.
  • Domoticien : pour l’installation d’objets connectés dans votre maison, confiez cette tâche à un domoticien. Du thermostat aux lampes, en passant par les détecteurs de présence, il est capable de relier l’ensemble de votre installation, très facilement grâce au Wi-Fi.

Une transformation inévitable du mode de travail !

Ce n’est pas nouveau, le statut de salarié a perdu de sa splendeur depuis la dernière décennie. Malheureusement, la situation ne risque pas de s’améliorer étant donné que les nouveaux métiers de demain sont principalement focalisés sur les nouvelles technologies. Très bien, mais qu’est-ce que ça change ? Eh bien, tout ! Les opportunités de télétravail et d’externalisation des tâches numériques des entreprises ne font qu’accentuer la tendance. À terme, il y aura donc beaucoup moins de salariés et de plus en plus de freelances sur le marché du travail. D’ailleurs, l’indépendance est très à la mode. Dans le futur, peut-être sera-t-il possible de travailler de n’importe où et n’importe quand dans une grande majorité des métiers ?

Une suite logique…

Globalement, les métiers « traditionnels » d’aujourd’hui n’ont plus le même intérêt qu’avant. Il faut dire que la jeune génération a visiblement une préférence pour certains métiers en plein essor, essentiellement ceux liés à l’intelligence artificielle et à l’automatisation. Cette innovation fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Mais tout n’est pas perdu pour autant. Effectivement, même les métiers en perte de vitesse commencent à enclencher une évolution numérique en étoffant leur panel d’une ou plusieurs valeurs ajoutées supplémentaires, comme le conseil ou l’audit de performance… Quoi qu’il en soit, tout le monde devra suivre ce mouvement et développer de nouvelles compétences clés pour la réussite de demain.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualités du portage salarial et astuces pour faire décoller votre activité 🚀

Retour haut de page

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualités du portage salarial et astuces pour faire décoller votre activité 🚀

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email